Comparative Candidate Survey

COMPARATIVE CANDIDATE SURVEY

Une équipe de chercheur.ses d’ESPOL-LAB mène actuellement une enquête auprès des candidat·e·s aux élections législatives de 2022 intitulée ‘Etude Candidat.e.s 2022’. Cette étude fait partie du projet international Comparative Candidate Survey, qui s’intéresse à l’utilisation et à l’impact des activités de campagne ainsi qu’aux attitudes politiques et aux carrières politiques des candidat·e·s dans 35 pays. Bien que cette enquête internationale existe depuis près de 10 ans, la France n’a jamais jusqu’à présent pu être étudiée dans ce cadre.

L’étude “Candidat·e·s 2022” est réalisée par , le Centre de recherche de l’Ecole européenne de sciences politiques et sociales, qui est hébergé par l’Université catholique de Lille, en collaboration avec Marta Gallina, Université Autonome de Barcelone, et Marie Neihouser, Université Catholique de l’Ouest. Au sein d’ESPOL, les chercheur.ses qui prennent part au projet sont: Giulia Sandri, Felix von Nostitz, François Briatte et Camille Kelbel.

A partir de mars 2023, l’ensemble des candidats et candidates présent.es au second tour des élections législatives de 2022 en France a été contacté pour remplir un questionnaire en ligne.

L’équipe se tient à votre disposition pour toute question au sujet de l’étude !

événement

mai 2024

Le projet CCS international

“L’enquête comparative sur les candidats CCS est un projet multinational conjoint dont l’objectif est de collecter des données sur les candidats aux élections parlementaires nationales dans différents pays à l’aide d’un questionnaire de base commun afin de permettre des comparaisons entre les pays. La collecte de données comprend des enquêtes auprès des candidats ainsi que des informations contextuelles pertinentes concernant la circonscription du candidat et le système politique dans son ensemble.

En partie à cause des changements récents dans le fonctionnement des partis politiques en tant qu’intermédiaires entre les citoyens et l’État, les candidats individuels – leurs activités, leurs attitudes et leurs croyances – sont devenus un objet de recherche attrayant et prometteur. Pour répondre à cette importance croissante, CCS enquête sur les candidats parlementaires lors des élections législatives nationales dans le plus grand nombre de pays possible.

Le questionnaire principal de CCS sur les candidats se concentre sur les relations entre le candidat, le parti et les électeurs. La campagne est un sujet majeur de ce questionnaire de base, mais d’autres domaines tels que le recrutement et les modèles de transport, les questions et l’idéologie, et la démocratie et la représentation sont également inclus dans le questionnaire.

Le CCS est réalisé en modules qui sont sur le terrain depuis environ 6 ans. Le module I, qui s’est déroulé entre 2005 et 2012, a été mené dans 24 pays et a couvert 32 élections. Le module II a été mis en œuvre entre 2013 et 2018 et comprend 30 élections dans 21 pays. Le module III actuel est prévu pour être sur le terrain de 2019 à 2024 (voir les documents de collecte de données).”

X