Just-Scapes

JUST-SCAPES

Environmental justice analysis to advance rural landscape transformations in the face of climate change

ESPOL est impliquée aux côtés de la University of East Anglia (Royaume-Uni), de l’Institut de recherche sur le Changement Global de l’Académie tchèque des sciences (République Tchèque) et de l’INRAE (France) dans le projet “Just-Scapes” : Analyse de la justice environnementale pour faire progresser les transformations du paysage rural face au changement climatique, débuté en 2020 pour une durée de 3 ans.

Le but de ce projet, financé par la Joint Programming Initiative “Connecting Climate Knowledge for Europe (JPI Climate) dans le cadre du programme SOLSTICE et coordonné par la University of East Anglia, est de faire progresser notre compréhension du concept et de la pratique de la “Transformation juste”. Il s’agit d’une approche, basée sur justice, pour façonner le changement transformationnel ; de plus en en plus défendue par les universitaires, les activistes et les décideurs politiques, elle n’a cependant pas encore fait l’objet d’une recherche substantielle et élaborées. Le projet Just-Scapes se penchera particulièrement sur le défi que représente la transformation des paysages ruraux en réponse au changement climatique.

Le territoire rural est un contributeur majeur du changement climatique, tout autant qu’il est vulnérable à ses effets. On parle de plus en plus du changement dans l’utilisation des sols comme d’une réponse politique essentielle dans les zones rurales, notamment le boisement à grande échelle, l’expansion des zones protégées et la réduction du bétail. Mais ces changements d’utilisation des sols peuvent se heurter à la résistance des populations rurales dont les moyens de subsistance et les identités sont liés à la terre, ce que nous considérons comme une “barrière de justice” au changement transformatif. Le projet s’emploie à rechercher de manière empirique comment celles et ceux qui vivent et travaillent dans les paysages ruraux perçoivent les justices et les injustices découlant des changements potentiels d’utilisation des terres sous l’influence du climat.  Ces perceptions sont explorées à l’aide d’ateliers d’écriture créative qualitatifs et d’enquêtes en ligne, en identifiant les idées multiples et concurrentes sur la justice, ainsi que les opportunités de visions partagées qui sous-tendent tant la justice que les opportunités de visions partagées soutenues par des normes collectives. Les chercheurs s’appuieront ensuite sur cette analyse de la justice par le biais d’ateliers transdisciplinaires au cours desquels les participants travailleront en collaboration pour produire des manifestes de justice vivants pour les paysages étudiés.

Just-Scapes implique une analyse comparative dans trois paysages européens : un en République tchèque, un en France et un au Royaume-Uni.

X