1
Fév

[INTERVIEW] Chopin T. dans Mediavilla L., “Pourquoi le virus du Brexit n’a pas contaminé le reste de l’Europe”, LesEchos, 1er février 2020

La contagion n’a pas eu lieu. Au lendemain du « Oui » Britannique au référendum portant sur la sortie de l’Union européenne le 23 juin 2016, la crainte d’un effet domino était pourtant largement partagée dans le concert des analyses politiques.

La contagion n’a pas eu lieu. Au lendemain du « Oui » Britannique au référendum portant sur la sortie de l’Union européenne le 23 juin 2016, la crainte d’un effet domino était pourtant largement partagée dans le concert des analyses politiques.

Enhardis par le succès de Nigel Farage et Boris Johnson, les europhobes exultaient et réclamaient la tenue de scrutins dans l’ensemble des vingt-sept Etats membres. « Le Royaume-Uni a commencé un mouvement qui ne peut pas être arrêté », pronostiquait même le 24 juin une Marine Le Pen euphorique.

Accéder à l'article

X