3
Nov

[ENTRETIEN] Chopin T. dans Vinet C., “Restrictions sanitaires : pourquoi la colère monte en Europe ?”, La Croix, 3 novembre 2020

Des mouvements de contestation, parfois violents, ont éclaté en Italie, en Espagne ou encore en France face aux politiques de restrictions sanitaires face à la seconde vague de coronavirus. Une colère d’origine populaire liée à un contexte socio-économique désastreux qui semble se politiser au profit de l’extrême droite.

Alors qu’une partie de l’Europe se reconfine face à la menace de la seconde vague de coronavirus, des centaines d’Italiens, d’Espagnols, et plus récemment de Français, sont descendus dans les rues ces derniers jours pour marquer leur opposition aux nouvelles restrictions. Ces mouvements, parfois violents, remettent en cause les mesures sanitaires qu’ils jugent liberticides.

Une angoisse sociale et économique À l’origine de cette colère ? « Une réaction face aux mesures draconiennes, à une insécurité économique et à un ressentiment social fort », note Thierry Chopin, professeur à l’Université catholique de Lille et conseiller spécial à l’Institut Jacques Delors. […]

https://www.la-croix.com/Monde/Restrictions-sanitaires-pourquoi-colere-monte-Europe-2020-11-03-1201122693Accéder à l'article

X