28
Avr

[ENTRETIEN] Chopin T. dans Hubaut L., “La Hongrie et la Pologne s’éloignent encore des valeurs communes de l’UE”, Le Figaro, 28 avril 2020

L’Union européenne s’inquiète des dérives de l’État de droit et multiplient les mises en garde face aux tentations autoritaires des deux États membres.

À la faveur de la pandémie, certains gouvernements européens se dotent de pouvoirs spéciaux. «Assez logique» mais cela doit rester «proportionnel», avertit le commissaire européen à la Justice, Didier Reynders. Un message en direction de Varsovie et de Budapest, dont Bruxelles craint les tentations autoritaires, les éloignant encore davantage des valeurs européennes.

Entre Bruxelles et Varsovie, le conflit est chronique depuis l’arrivée du parti Droit et Justice (PiS) au pouvoir, en 2015. Régulièrement, les instances européennes se disent «inquiètes» des dérives de l’État de droit et multiplient les mises en garde. Ce 6 avril, les voyants sont à nouveau passés au rouge. Les ultraconservateurs ont profité de leur majorité au Parlement pour passer en force une modification du code électoral. Résultat: les élections présidentielles du 10 mai sont maintenues, et auront lieu par correspondance. Une décision prise malgré les inconformités aux règles constitutionnelles, et qui favorisera le président […]

Accéder à l'article complet

X