8
Apr

[INTERVIEW] Chopin T. par Chatignoux C., « En Europe, la diplomatie l’a emporté sur la démocratie », Les Echos, 7 avril 2021

La Conférence sur l’avenir de l’Europe, dont le lancement est annoncé pour le 9 mai, doit être l’occasion d’une réflexion en profondeur et sans tabou sur la légitimité démocratique de l’Europe, estime Thierry Chopin, professeur de sciences politiques à l’Université catholique de Lille.

Quelle est pour vous l’utilité de se lancer dans un nouveau grand débat sur l’avenir de l’Europe ?

Il y a plusieurs bonnes raisons à cela. Nous venons de vivre dix années de crises, crise de la zone euro puis crise migratoire et, aujourd’hui, crise sanitaire . A chaque fois, les décisions ont été prises sous la contrainte de l’urgence sur des sujets sensibles qui touchent directement à la souveraineté des Etats. Je pense que la poursuite de l’intégration européenne ne peut pas se faire à marche forcée sous la seule pression des événements et doit se faire avec une légitimation politique suffisante. Il faut oser débattre publiquement du contenu à donner aux orientations à venir du projet européen. […]

Accéder à l'article

X