10
Avr

[BLOG POST] Chopin T., Koenig N. & Maillard S., “Face au Coronavirus: l’indispensable incarnation politique de la solidarité européenne”, Notre Europe – Institut Jacques Delors, 10 avril 2020

« Le climat qui semble régner entre les chefs d’État et de gouvernement et le manque de solidarité européenne font courir un danger mortel à l’Union européenne », a alerté Jacques Delors dans une rare prise de parole publique au cœur de la crise du coronavirus sévissant durement en Europe. Ce manque de solidarité a déjà marqué les opinions, en particulier en Italie, tout comme les divisions étalées lors du dernier Conseil européen.

L’étendue de la crise sanitaire et la grave récession économique que vont entraîner les mesures draconiennes prises pour enrayer la pandémie exigent au contraire en réponse un sursaut collectif des dirigeants européens, avec la solidarité pour étendard.Bien que péniblement conclu, l’accord à l’Eurogroupe est un premier encouragement. Mais la solidarité ne doit pas résulter que de de laborieux calculs et de compromis techniques. Elle est un fondement de la construction européenne qui, à l’appui de sa traduction sanitaire et budgétaire, appelle une incarnation politique à la hauteur des circonstances historiques à surmonter. Comme l’a reconnu Angela Merkel, « l’Union européenne fait face à sa plus grande mise à l’épreuve depuis sa fondation ».

Accéder au post

X